Imprimer

Le "Druide" et les diverses formes de néo-celtisme...

Article D`Emmanuel-Yves Monin
paru dans "Planète Gaia" N° 11, Septembre 2012 ( www.planetegaia.com )

 

LE « DRUIDE » ET LES DIVERSES FORMES DE NÉO-CELTISME...

Tout semble avoir été déjà écrit sur le Celtisme et les Druides adjacents ; pour la bonne raison que les documents historiques sont non seulement rares, mais parvenus sous des formes trop souvent  interprétées par le Christianisme envahisseur !

 

Leurs enseignements, le « très grand nombre de vers » (César) que les Druides donnaient à apprendre par cœur, nous demeurent inconnus, suite à leur juste refus de  transmission écrite. Tout ceci est fort  bien expliqué un peu partout par les spécialistes du sujet  ( H. Hubert, 1923, Fr. Leroux et J. Guyonvarc'h, 1961 à 1986, P. Genty, 1984 : entre autres) ; documents à l’appui ! Et cependant, régulièrement, combien vont en imaginer, à partir de ces reliquats de notre patrimoine,  de nouvelles utilisations…

DU NEO-CELTISME ...

Historiquement, nous pouvons dire, parcourant aujourd'hui nos archives et découvrant des dizaines de bulletins de groupes du XXème siècle, que la haute période du Néo-celtisme actuel se fit vers 1984, jusque dans les années 90... Un revival étonnant, succédant dignement aux admirateurs enthousiastes, au XVIe et au XVIII, des imageries de Celtes et de Druides (lire, entre autre, Danièle Vazeilles (CIER), Joseph RIO, Bulletin 2008–2009).
De nos expériences en France, "sur le terrain", pendant toutes ces années et depuis la parution, en 1990, de notre Manuscrit des Paroles du Druide, nous avons "vécu" en contact avec la plupart des multiples groupes ou représentants du Néo-celtisme, l'aide pratique nous ayant été donnée par Michel Raoult (et son livre-répertoire aussi !) et Shan (the Pagan Index, 1990, près de 1000 entrées !)) ; et par toutes les personnes rencontrées lors des Colloques celtiques (Paimpont, dès 95), des Rencontres anglaises, du rassemblement anti-barrage de Brocéliande (Rennes 1993) et des Fêtes celtiques "réelles" des villages bourguignons, pour la Saint-Jean surtout.

   Le
 

Cérémonie neo druidique privéé en Bretagne
1989. E.Y.M.

Que de clairières, de gorsedd et de nemeton à cette époque, en France ; ouverts aux rencontres autour des dolmens du pays !
Les Festivités des feux de la Saint-Jean de Brancion (Bourgogne), en 1986, nous semblent avoir été les plus œcuméniques ; tant de mouvements, tous les groupes "célèbres" s'étant rassemblés pour trois journées extraordinaires et totalement "païennes" ! Partages tant intellectuels que "physiques" ! Scènes réelles telles qu'on ne les voit plus, aujourd'hui, qu'en images new-age sur le Net !

Elle marqua sans nul doute l'apogée de cette vague dite parfois de « Néo-druidisme ».
Après cette date, en effet, les groupes se sont dispersés... Ce qui correspond d'ailleurs au début des "chasses aux Sorcières" lancées en France contre les "nouvelles spiritualités". Nous avons noté également que nombre de ces groupements se sont portés vers la politique, ce qui les faisait dénoncer souvent (à tort ou à raison) comme d'extrême droite.
Des résurgences parfois, cependant, de petits clans... clandestins et beaucoup de groupes virtuels sur le Net.
Mais presque tous les « anciens » semblent avoir disparu aujourd'hui, après quelques résistances parfois houleuses. De plus, les responsables étaient déjà fort âgés à cette époque et les "jeunes" se sont tournés vers des manifestations plus "légères", festives plus qu'intellectuelles ou très engagées socialement, voire "new age" ou en mouvances de Wicca, en particulier. Mais juste auparavant...