Imprimer

A propos de l'ouvrage: "Le Manuscrit des paroles du Druide Sans Nom et Sans Visage"

Le Manuscrit des paroles du Druide Sans Nom et Sans Visage

Article par Robert Regor Mougeot
Paru sur http://chamanisme.reflet.net, le 12 décembre 2003

Manuscrit des Paroles du Druide Sans Nom et Sans Visage
d'Emmanuel-Yves Monin

C'est un ouvrage de base complet pour approcher la Doctrine des anciens Druides. Il frappe d'abord par sa beauté, celle de sa couverture magnifiquement calligraphiée, celle des 24 pages calligraphiées en couleur, celle des 300 gravures qui illustrent les 500 retranscriptions qui exposent tour à tour :

- la légende de l'origine de ce manuscrit,
- les « Leçons de Choses » que nous donnent les Arbres, les Plantes, les Roches, les Eaux, la Terre, le Vent, le Feu, le Soleil, les Luminants, la Vuipre, les Animaux,
- les Enseignements « Pour les Etres Humains »,
- les Enseignements « Pour honorer les Dieux »,
- les « Dictons »,
- les Enseignements pour « Le Retour aux Dieux » et ceux « Pour le Retour au Druide ».

Un retour aux Sources est souhaité par beaucoup, « car la chose qui est actuellement appelée Religion chrétienne existait chez les Anciens, et elle existait dans la race humaine depuis ses débuts » écrivait déjà en son temps saint Augustin[1]. De multiples perversions se sont accumulées au fil des siècles et le désir est grand de retrouver ce qu'enseignaient les Hommes de Connaissance des temps anciens, les Druides. Mais « la vérité est l'absence de dualité[2] », ce dont témoignèrent les Druides par leur absence d'écrits. C'est pourquoi un Manuscrit ne peut être qu'une approche de leur Doctrine. La seule maxime conservée jusqu'à nous énonce : « Honorer les Dieux, ne rien faire de mal, développer son courage.[3] ».
Ceux qui ne sont pas véritablement des Hommes de Connaissance, même s'ils s'auto-proclament druides, ne font qu'imposer des lois erronées, relatives, qui induisent guerres et querelles, comme il est hélas trop facile de le constater. Au-delà du binaire, au-delà du bien et du mal, au-delà du physique, dans le méta-physique, se trouvent les codifications cosmiques, seules justifiables ; elles sont refusées par ceux qui ne peuvent ou ne veulent renoncer à leurs idiosyncrasies, leurs notions, leurs vérités personnelles. Car toute Initiation a, comme l'a si justement rappelé René Guénon, une origine non humaine.
Que nous est-il dit du Druide dans ce Manuscrit ?

« Le Druide n'est pour lui pas un Druide : c'est pourquoi il est Druide.
Le Druide est Ce que tout Etre EST.
Mais n'EST que Celui qui EST : pas celui qui veut être.
L'Etre est Trait et Trois : Patte de l'Oie ![4] »

Robert Regor Mougeot.

---------------------------------------------------------------
[1] - Rétractations, I. XIII
[2] - Karuna Platon - L'Instruction du Verseur d'Eau - Ed. de la Promesse.
[3] - Diogène Laërce.
[4] - P. 4.