Imprimer

A propos de l'ouvrage: "Hiéroglyphes français et langues des oiseaux"

" Hiéroglyphes français et langues des oiseaux " Hiéroglyphes français et langues des oiseaux

Par Yves Monin (Editions du Point d'Eau)
Paru dans "Sillages" n° 19, 1985

« Hiéroglyphes Français et Langue des Oiseaux »

La langue française : langue sacrée ?
Depuis longtemps les alchimistes évoquaient cette possibilité, référence historique et exemples à l'appui ; or voici enfin une étude systématique sur ce sujet! Elle réconfortera ceux qui ne connaissaient aucune des langues sacrées « officielles » (hébreu, sanscrit par exemple), ceux qui pressentent la richesse de notre langue, et ceux qui espèrent trouver dans cet outil quotidien autre chose que des images profanes et des concepts matérialistes.
C'est, l'on pourrait dire, l'éthymologie de l'éthymologie, le retour aux sources des « racines », à ses composantes (les lettres) dont deviennent évidents après lecture de l'ouvrage la valeur hiéroglyphique et l'impact des sonorités.


Notre langue, dérivée donc de la langue sacrée des Pelages, apparaît comme une série de lettres-images qui, jointes bout à bout, donnent les périphrases-mots : un jeu de Tarot, en somme, qui permet d'atteindre sa signification réelle, essentielle. Les lignes de Force, les Lois Universelles du Plan du Grand Architecte de l'Univers, mises en « mémoire » par ce support, s'y dévoilent une à une, éclairant à la fois ces mots tant dénaturés que profanés, et revalorisant notre existence qui se base sur leur concepts . S'entend alors la sonorité des syllabes, non plus gratuiteent, mais comme support d'une signification et pièce d'un puzzle gigantesque auquel la Kabbale hébraîque nous a préparés : cette lecture euphonique nous reserve tant de surprise alors !
Des lettrines de notre tradition médiévale illustrent abondamment ce livre dont l'auteur dévoila déjà pour nous l'ésotérisme du Petit Prince de Saint Exupéry » (Nizet editeur) et le « Message des Tapisseries de la Dame à la Licorne » (Le Point d'Eau éditeur).

Yves Monin