Imprimer

A propos de l'ouvrage: "La Chasse Sacrée, Noble Science de Vènerie"

La Chasse Sacrée, Noble Science de Vènerie La Chasse Sacrée, Noble Science de Vènerie

Pour réconcilier les opposants à la chasse et les chasseurs,
voire les chasseurs «viandeurs» avec les chasseur «veneurs»:
un livre volumineux d' Emmanuel (Yves Monin),
« La Chasse Sacrée, Noble Science de Vénerie »
aux éditions Le Point d'Eau.

Un ouvrage qui, de surcroît, permettra aux «ennemis» de la chasse de s'apercevoir qu'ils sont eux-mêmes des chasseurs : des «chasseurs de chasseurs» qui, sans le savoir, eux, «chassent leurs amis, les autres chassant les animaux» comme dit Xénophon...

Xénophon, l'auteur le cite souvent, à l'appui de ses dires, comme il cite aussi les nombreux Maîtres en Vénerie qui ont laissé des écris ou des mythes sur cet art (du livre du roi Modus de Paul Vialar, en passant par Gaston Phébus et le sorcier Yaqui qui enseigna Carlos Castaneda, jusqu'à Saint Hubert et Hercule).

Diverses formes de chasse sont ainsi étudiées, en chapitres simples, dans un style tour à tour confidentiel et épique : chacun y trouvera celle qu'il privilégie ou celle à laquelle il participe sans s'en être aperçu encore en tant que chasseur ou...gibier!
Nous avons certes la Chasse au loup, la Chasse à cour, mais également la Chasse à l'Animal Magique, au Dahu ou à l'ennui, en parallèle avec le Dressage des oiseaux et les Courses de Taureau!

L'auteur a l'esprit de synthèse : dans les chapitres plus didactiques, il manie le symbolisme et les divers messages des traditions religieuses pour montrer que cet art de Vénus, la Vénerie, est une « nécessité vitale » universelle, toujours et par tous les moyens enseignés. «La chasse est naturelle», rappelle-t-il avec la devise du Comité d'information Chasse-Nature ; puis, de nous prouver que c'est le moyen le plus approprié pour dépasser le Naturel et atteindre au méta-physique, cet état initial que recherchent les adeptes de toutes traditions : initiation, illumination, libération, retour à Dieu, etc....
Ce n'est pas par hasard que l'ouvrage est illustré de trois prières aux divinités de la chasse... Ouvrage religieux? Oui, au sens originel du terme, comme l'est toute chasse véritable en tous pays, montre l'auteur.

Certes les chasseurs « normaux » pourront regretter que la couverture soit la seule autre illustration du livre et qu'il n'y ait pas les images ou photos habituelles à notre passion ; mais c'est bien là ce que semble vouloir l'auteur : parvenir à montrer que chacun choisit le « gibier » qui lui convient, au-delà des formes conventionnelles et des animaux connus, pour la chasse ultime «originelle et sacrée» de la Survie et de la Vérité.
Cette «Chasse Infernal » est l'œuvre de toute existence puisque, comme le montrent l'image de la couverture du célèbre Botticelli et le texte en parallèle du non moins célèbre Boccace, commentés, c'est le combat des principes masculin et féminin qui sous-tend toutes activité sur Terre.

Fort utile, alors, cet ouvrage, pour comprendre les chasseurs certes, mais pour comprendre l'existence dans ses manifestations et ses buts. Indispensable pour quiconque veut aller jusqu'au bout de cette passion, atteindre à la Connaissance transcendantale du mystérieux « Grand Veneur » et valoriser véritablement cet Art de Vie qu'est la Vénerie au sens originel du mot.